Fabrication


Si le contenu ne se charge pas automatiquement, veuillez cliquer sur l'image ci-dessous

1
2
3
4
5

2. COUPE DU PATRONAGE

L’atelier de conception produit les patronages pour la forme de bois sur laquelle les chaussures seront assemblées. Un échantillon est fabriqué d’après ceux-ci et essayé. Les ajustements sont faits, une paire échantillon définitive est produite. Il est crucial de veiller à l'exactitude des patrons avant de commencer la fabrication.

Suivant
1
2
3
4
5

3. COUPE DE LA TIGE

Dans l’atelier de coupe de la tige, au premier stade de la production, la tige et la doublure de la chaussure sont découpées par le découpeur, artisan hautement qualifié. Il est responsable de l’examen de la peausserie et décèle tout défaut, cicatrice ou marque de croissance avant le découpage de chaque paire à la main. Un bon découpeur doit avoir une profonde connaissance de la nature du cuir afin de l'exploiter au maximum tout en conservant sa qualité exceptionnelle.

Suivant
1
2
3
4
5

4. ATELIER DE CREATION DE LA TIGE

La création de la tige implique plusieurs opérations différentes telles que teinte, couture à la main, couture à la machine des sections préparées pour former la tige et montage d’œillets. Les machinistes de l’atelier de création de la tige sont hautement qualifiés et possèdent une excellente coordination manuelle et visuelle.

Suivant
1
2
3
4
5

5. SEMELAGE

Il s’agit de la préparation de la partie ‘inférieure’ de la chaussure. Les premières et les semelles sont découpées dans des bandes de cuir ou des plaques de caoutchouc en utilisant de fortes presses. Les premières en cuir sont préparées pour le ‘montage’ en fixant le mur de montage sur lequel la trépointe sera cousue. Les talons sont fabriqués sur place avec des bonbouts et des parties supérieures en cuir ou en caoutchouc.

Suivant
1
2
3
4
5

6. MONTAGE

Avec le processus de montage, la chaussure commence à prendre forme. La tige est clouée sur la forme pour s'assurer de la hauteur de la partie arrière et étirée par le bout à l’aide d’une machine à monter, avant le positionnement des quartiers qui se fait à la main. Il est très important que le monteur s’assure que la tige soit parfaitement ajustée à la forme.

Suivant
1
2
3
4
5

7. PIED

L’artisan coud la trépointe (une bande de cuir) sur le mur des premières de montage. Celle-ci est l'élément clef du procédé 'cousu Goodyear'. Le dessous des premières de montage est garni de liège et des cambrions de bois sont insérés pour donner du support. Les semelles sont ensuite cousues aux trépointes. Cette méthode permet de découdre les semelles pour les réparer sans affecter les tiges.

Une fois les semelles fixées, les chaussures subissent un processus de ‘mise à niveau de la partie inférieure’ qui détermine le portant.

Suivant
1
2
3
4
5

8. FINITION DE LA SEMELLE

Dans l’atelier de finition, les talons sont fixés, ajustés puis passés au papier émeri pour un fini lisse.

La finition des lisses est une étape qui requiert habileté et condition physique. En effet, celles-ci sont découpées ‘à main levée’ selon une forme spécifique. Les semelles et les talons sont ensuite teintés, de la cire chaude est appliquée sur les côtés afin d’assurer étanchéité et brillant. Plusieurs procédés décoratifs sont appliqués aux semelles, tels que 'wheeling' et le’crowing’.

Suivant
1
2
3
4
5

9. FINITION DE LA CHAUSSURE

Dans l’atelier de finition, les tiges sont polies afin de créer une couleur profonde et nuancée. Selon la nature du cuir, ce procédé peut être répété plusieurs fois, les chaussures étant ‘épongées’ entre chaque couche de patine. Les formes sont ensuite retirées des chaussures, les semelles de cuir sont estampillées ‘Crockett & Jones’ et les premières de propreté sont insérées.

Enfin, les chaussures sont soumises à un contrôle qualité très poussé avant de pouvoir passer au laçage et à la mise en boîte.

Premier

FABRICATION

La vidéo ci-contre présente un aperçu du processus de fabrication des chaussures Crockett & Jones. Vous pouvez également cliquer sur les vignettes ci-dessous pour afficher les images et les descriptions.

Les chaussures Crockett & Jones sont fabriquées en utilisant la technique traditionnelle du cousu Goodyear. A travers huit étapes de production, chaque paire de chaussures subit plus de deux cent opérations individuelles. Ce processus prend environ huit semaines.

Suivant