Close
Crockett & Jones

Le cuir gras ré-inventé

Le cuir gras est résistant, pas rustique. Aleks Cvetkovic, de la revue ‘’The Jackal’’ explique pourquoi nos bottines en cuir gras sont un luxe hivernal sous-estimé.

Le cuir gras ré-inventé

Levez,la main, si vous avez déjà essayé des cuirs gras ! Ou si vous en avez juste croisé ! J’espère, sachant que vous êtes en train de me lire, que vous avez au moins une petite idée sur la question – et particulièrement sur les modèles Crockett & Jones. Dans le cas contraire, un ‘cuir gras’ (rough-out en anglais) est un genre de daim dont la surface très dense a été cirée pour produire par exemple des bottines d’hiver bien robustes.
Adepte des premières heures de cette matière, Crockett & Jones propose deux modèles en cuir gras. Le premier, l’iconique bottine derby Coniston marron foncé, est monté sur la forme ronde classique 325, sur semelles Dainite en finition storm-welt. Il y a également la Chelsea 5, une bottine Chelsea intemporelle bien équilibrée sur sa forme 335, vendue en cuir gras vert foncé, marine, marron foncé et noir.
Vous remarquerez leur aspect robuste, dû à la surface cirée et aux semelles épaisses. Il ne faut pas se fier aux apparences… Le cuir gras a bien été créé pour les souliers utilitaires, mais c’est aujourd’hui le matériau idéal pour des bottines contemporaines : résistant, moelleux, relax.
Pensons un moment à la Coniston. Cuir gras marron foncé, look solide et honnête, je vous garantis qu’elle a sa place dans votre garde-robe en tant que basique hivernal. De nos jours, la mode masculine étant à toujours plus de décontraction, c’est La bottine idéale pour se sentir à l’aise. Elle trouvera sa place assortie à des jeans foncés, une chemise de flanelle et un gros pull, mais aussi avec un lourd manteau de tweed sur un velours côtelé marine. Vous pouvez même l’associer à la combinaison ‘’flanelle anthracite et blouson en daim’’. Légèrement plus lisse que le cuir grainé, plus pratique à l’entretien que le veau velours, et plus original que le cuir lisse, le cuir gras est un véritable incontournable de saison.

Look solide et honnête, je vous garantis qu’elle a sa place dans votre garde-robe en tant que basique hivernal

L’intérêt de la Chelsea 5 est qu’elle offre une vision différente d’un classique. Nous aimons tous les bottines Chelsea, et oui, en veau lisse chestnut ou noir, elles se fondent complètement dans le paysage. Mais en cuir gras (surtout en vert forêt ou marine), elles deviennent un vrai sujet de discussion.

La paire en vert forêt véhicule une ambiance automnale intemporelle, elle ressort très bien sur les bruns et les gris. Essayez-la avec des flanelles gris impeccables ou un chino marron foncé, un col roulé classique et surchemise marine ou vert olive. Pour un résultat tout aussi remarquable, la paire en bleu marine est très sympa portée avec des jeans à revers, et même un costume gris sur chemise chambray et cravate en maille. Les paires en noir et marron foncé sont très polyvalentes et parfaites pour ‘décontracter’ un costume.

Voilà pour le look. Mais l’autre l’avantage du cuir gras est sa façon de vieillir. Evidemment, elles commenceront toutes leur vie comme des bottines bien solides un peu rigides. Mais elles vont s’assouplir considérablement au porté, sans rien perdre de leur intégrité. La surface graissée du cuir, combinée aux semelles Dainite, leur permet de plus, de résister à tous les temps. Et comme toujours dans l’industrie de la chaussure de qualité, il y a une explication technique à cela.

La surface graissée du cuir, combinée aux semelles Dainite, leur permet de plus, de résister à tous les temps

Tout d’abord, s’approvisionner en cuir gras est compliqué. La tannerie partenaire de Crockett & Jones doit rechercher des peaux plus âgées que de coutume. Pour les cuirs lisses, Crockett utilise des peaux d’animaux âgés entre 3 et 6 mois. Mais les peaux nécessaires au cuir gras doivent être plus épaisses, plus fermes, et donc provenir d’animaux âgés de 18 à 24 mois.
Ensuite, c’est là que cela commence à devenir intéressant. Du fait de son aspect brut, il est facile de déguiser un cuir gras de qualité médiocre. Mais Crockett est obsessionnel sur la qualité de ses peaux. Seules sont sélectionnées celles d’âge exact, et dont la structure de fibre garantit que le cuir gardera sa douceur, sa souplesse, et sa fermeté dans le temps. Soyez assurés que les bottines en cuir gras C&J ne se détendront ni ne se fendront sous les climats les plus rudes, au contraire de certaines autres.

Donc, les bottines en cuir gras sont loin d’être rustiques. Au contraire même, entre les mains des bons fabricants, elles sont douces, solides, et pleines de caractère. En fait, dans les teintes automnales choisies par Crockett & Jones, elles sont juste parfaites pour aujourd’hui.

Produits présentés

Words by

Aleks Cvetkovic

Aleks Cvetkovic

Deputy Editor at The Jackal

Aleks, is a remarkable young man and the phrase ‘an old head on young shoulders’ was written in the stars for him. His passion and knowledge for only the finest menswear, runs deeply and eloquently through every article that his masterful touch creates. Never far from a pen a paper (quill and scroll if it were his decision), he has the unfathomable ability to discover the very essence that courses through all of his go-to manufacturers and brands. Aleks will be going beneath the surface of Crockett & Jones having kindly agreeing to be a guest writer for 2018.

Read more from Aleks See all guest authors