Close
Crockett & Jones

Tour du monde des équipes en boutique – 92 Jermyn Street, Londres

Tour du monde des équipes en boutique – 92 Jermyn Street, Londres

Nom : Aki Tominaga-Watkins
Rôle : Assistante Responsable des ventes Senior
Boutique – Pays : 92 Jermyn Street, Londres

From-Retail-Around-the-World-92-Jermyn-Street-1

Qu’avez-vous fait avant de commencer chez Crockett & Jones?
J’étais couturière à mon compte avant de commencer chez Crockett & Jones. Confectionner des robes était mon hobbie, depuis mon adolescence au Japon, mais j’avais toujours eu pour ambition de créer et fabriquer des chaussures. J’en avais déjà fabriqué au Japon mais pas en cousu Goodyear, alors lorsque je suis arrivée en Angleterre en 1994, j’ai voulu commencer à le faire. Bien que ce fut difficile… surtout vu le matériel dont j’avais besoin. J’ai donc continué à fabriquer des vêtements car c’était toujours ma passion et faisait appel à ma créativité… Encore aujourd’hui j’ai des clients qui me demandent de leur faire des vêtements!

Pourquoi avez-vous décidé que la vente était la carrière que vous vouliez poursuivre, et qu’est-ce qui vous a amené à Crockett & Jones ?
Pour être honnête je ne savais pas pour quelle marque je voulais travailler quand je suis arrivée en Angleterre. C’est un ami qui avait travaillé dans l’entreprise qui m’en a parlé. Lorsque je m’y suis intéressée j’ai découvert qu’il s’agissait d’une entreprise familiale anglaise qui avait plusieurs points de vente dans le monde. J’avais déjà travaillé en boutiques au Japon, c’était donc une industrie dans laquelle il était facile pour moi de retourner, et qui impliquait également ma passion. Je ressens une certaine fierté lorsque je présente nos gammes de chaussures aux clients, pour moi ce n’est pas juste un travail qui me permet de payer les factures à la fin du mois… Si je n’étais pas passionnée par les produits que nous vendons, je ne ferais pas ce métier.

From-Retail-Around-the-World-92-Jermyn-Street-2

Vous rappelez-vous de la première paire de chaussure que vous avez vendue ?
A vrai dire je ne m’en souviens plus ! Je me souviens que j’ai vendu 4 paires lors de mon premier jour, mais pas des modèles.

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Crockett & Jones ? Avez-vous une anecdote à partager ?
Je suis dans l’entreprise depuis 5 ans, et bien qu’il se passe toujours quelque chose d’intéressant en boutique, c’est la visite de l’usine qui a été l’expérience la plus marquante pour moi. Je suis une grande fan des chaussures vintage, et en particulier des modèles vintage Crockett & Jones… j’en ai cinq paires, dont une paire de patins à glace. Alors quand j’ai visité l’usine pour la première fois et que j’ai vu toutes ces vieilles paires de chaussures femme, c’était merveilleux. Quelques-uns des vieux modèles pour femme ont un petit talon, alors je demande toujours à Jonathan quand est-ce qu’il fera des chaussures pour femme avec des talons plus hauts ! L’odeur de cuir à l’usine est incroyable.

Parmi la collection actuelle, quel est votre modèle préféré ?
Dans les modèles femme, Jessica est mon préféré. Son design est très similaire à quelques-uns de nos modèles d’origine, et en veau velours polo brown ce modèle est imbattable. J’adore les franges, j’en ai pour toutes mes chaussures. Pour les hommes, certainement Galway 2. J’aime les bottines et les chaussures à plateau, ils sont si classiques. J’ai vu quelques bottines vintage femme comme cela à l’usine… alors peut-être un jour il y en aura pour la Ladies Collection !

From-Retail-Around-the-World-92-Jermyn-Street-3

Travaillant à Londres, vous devez connaître quelques secrets sur cette ville. Dites-nous quelque chose d’intéressant sur Londres, à faire ou à voir, que vous recommanderiez à vos clients ?
Ce ne sont pas des trésors cachés, mais je dois dire que j’adore les parcs à Londres. Il y a toujours tellement de monde à Londres, mais vous pouvez vous arrêter à n’importe quel parc et vous détendre. Si je pense à la nourriture, et comme la gastronomie japonaise est ma préférée, il y a un très bon restaurant japonais traditionnel qui s’appelle Asakusa à Mornington Crescent. Ils proposent une nourriture japonaise simple et vraiment authentique, et ce n’est ni prétentieux ni cher. Essayez le shochu, ma boisson préférée.

A votre avis, qu’est ce qui rend une paire de Crockett & Jones spéciale ? Est-ce le design, la construction, l’héritage, les personnes ?
Je crois que la clé pour Crockett & Jones est Jonathan Jones. C’est un travailleur acharné et ses choix sont toujours justes. Au Japon, Jonathan est comme une célébrité. Je me souviens de clients qui venaient du Japon en disant qu’ils avaient entendu des rumeurs selon lesquelles Jonathan était à Londres, ils demandaient si il allait venir à la boutique… ils auraient adoré le rencontrer. Je pense que la famille Jones est vraiment ce qui rend les chaussures Crockett & Jones si spéciales.

From-Retail-Around-the-World-92-Jermyn-Street-4

Quel modèle portez-vous aujourd’hui ?
Aujourd’hui je porte le modèle Badminton en cuir grainé tan. C’est une commande spéciale pour femme, des chukka boots non doublées, ce qui les rend super confortables. Le cuir grainé est facile à entretenir et la couleur tan se marie très bien avec des pantalons en tweed. Cela fait 3 ans que je les ai, et j’ai les mêmes en cuir grainé noir, je les adore!

Qui est-ce qui vous inspire, professionnellement et personnellement ?
Professionnellement, encore une fois, c’est Monsieur Jonathan Jones et sa famille. Ils ont vraiment une éthique professionnelle sans limite et sont intransigeants sur la qualité, les standards ne sont jamais revus à la baisse et c’est ce qui fait le succès de Crockett & Jones. Personnellement, ce doit être mes parents. Comme tous les japonais ils sont des travailleurs acharnés et ont toujours fait passer mes intérêts avant les leurs.

Les Articles. Plongez vous dans l’univers authentique de Crockett & Jones.