Close
Crockett & Jones

Tour du monde des équipes en boutique – Canary Wharf, Londres

Tour du monde des équipes en boutique – Canary Wharf, Londres

Nom : Bismark Blak Walter
Rôle : Assistant Manager
Boutique – Pays : Canary Wharf, Londres

From-Retail-Around-the-World-Canary-Wharf-1

Qu’avez-vous fait avant de commencer chez Crockett & Jones?
J’ai étudié le design de la chaussure à l’université de la mode de Londres, et j’ai travaillé en tant que spécialiste du prêt-à-porter masculin pour un fabricant de costumes haut de gamme.

Pourquoi avez-vous décidé que la vente était la carrière que vous vouliez poursuivre, et qu’est-ce qui vous a amené à Crockett & Jones?
J’ai de l’expérience dans la vente et dans l’hôtellerie. J’ai toujours aimé parler aux gens de tous horizons. Le monde de la chaussure et de la mode font partie de moi depuis mon enfance. J’ai créé et réalisé ma première paire de chaussures pour l’école à l’âge de 12 ans. Je crois que construire une belle carrière est très difficile, et travailler pour la bonne entreprise est essentiel. Crockett & Jones m’est tout de suite apparut comme une évidence lorsque j’ai commencé à chercher à travailler pour les fabricants historiques de la chaussure anglaise. C’était exactement ce que je recherchais : une entreprise familiale aux traditions anciennes qui fabrique toujours en Angleterre, dans le respect des plus hauts standards de l’artisanat de la chaussure.

From-Retail-Around-the-World-Canary-Wharf-2

Vous rappelez-vous de la première paire de chaussures que vous avez vendue?
Oui ! C’était une paire de Malton chesnut. Je l’ai achetée pour moi par la suite. C’est l’un de mes modèles préférés de la collection ‘Main Line’ Crockett & Jones. Il est idéal pour ceux qui recherchent un modèle à la fois effilé et classique.

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Crockett & Jones ? Avez-vous une anecdote à partager?
J’ai commencé à travailler à la boutique du 69 Jermyn Street, j’y suis resté un an avant de devenir Assistant Manager dans notre boutique la plus récente à Canary Wharf. Cela fait 2 ans que je travaille pour Crockett & Jones. Je pense que l’un des moments les plus marquants fut lorsque j’ai servi l’un de nos clients royaux, l’Ooni de IFE au Nigéria. C’était à la fois excitant et émouvant. Il se trouve que ma grand-mère était danseuse traditionnelle pour la famille royale. Il m’a dit de ne pas m’incliner devant lui, car la famille de ma grand-mère était tout aussi importante que la sienne ! J’étais sans voix, et incroyablement touché par sa gentillesse. Pour moi cet épisode restera gravé dans ma mémoire, celui-là parmi tous les autres. En effet, travailler chez Crockett & Jones donne l’opportunité de rencontrer des clients très intéressants.

Parmi la collection actuelle, quel est votre modèle préféré?
Personnellement, je préfère les modèles audacieux. Ma Chelsea boot préférée est la Lingfield. C’est sa structure qui m’a fait craquer sur ce modèle. Sur l’arrête de la chaussure, sur le côté, on voit bien la forme sur laquelle elle est a été montée. A mon avis, Lingfield est une Chelsea boot exceptionnelle, parfaite pour être portée à la fois de façon casual et formelle. Si vous aimez les Chelsea boots, Lingfield est le modèle qu’il vous faut.

From-Retail-Around-the-World-Canary-Wharf-3

Travaillant à Londres, vous devez connaître quelques secrets sur cette ville. Dites-nous quelque chose d’intéressant sur Londres, à faire ou à voir, que vous recommanderiez à vos clients?
Je suis un amateur de vin et de Whisky ! Mon endroit préféré à Londres est ‘The Connaught Whisky Bar’ à Carlos Place, Mayfair… si vous préférez le vin, allez voir le 28-50 wine and kitchen, connu pour son large choix de vins classiques, des vieux vins et des plus modernes.

A votre avis, qu’est ce qui rend une paire de Crockett & Jones spéciale ? Est-ce le design, la construction, l’héritage, les personnes?
Le fait que nous produisons la plus large gamme de chaussure quelle que soit le point de vente. La beauté de l’artisanat des chaussures qui les rendent si désirables et potentiellement durables à la fois, ce qui en fait un investissement intéressant. Le fait que ce soit une entreprise familiale, et que le propriétaire soit aussi impliqué que nous. Ce n’est pas qu’une question de résultats chez Crockett & Jones, mais plutôt d’efforts, d’amour, de soin et de compréhension, tout cela mis ensemble permet de créer des chaussures formidables. De savoir que l’on peut appeler son directeur en personne est aussi quelque chose de spécial. Depuis que j’ai rejoint C&J, j’ai eu la chance de travailler avec des gens très patients. Les managers et responsables Retail sont toujours disponibles pour nous. C’est très important d’avoir des modèles dans son entreprise.

From-Retail-Around-the-World-Canary-Wharf-4

Quel modèle portez-vous aujourd’hui?
Je n’ai jamais été un grand fan de mocassins que vous me voyez pourtant porter aujourd’hui. Pour être honnête, je les trouvais un peu démodés. Pourtant je porte une paire de mocassins C&J Vincent noirs que j’ai personnalisé avec un glaçage prononcé.

Qui est-ce qui vous inspire, professionnellement et personnellement?
Dans ma vie, j’ai été inspiré par du positif et du négatif. Je crois que l’important c’est ce qu’on retire d’une expérience et la façon dont on s’en sert. D’un point de vue professionnel, j’ai reçu énormément d’encouragement et d’inspiration de la part de personnes comme Steve Murdoch, Michael Quinn et Ron Cress. D’un point de vue personnel, mon plus grand soutien m’est venu de mon ex-femme Chantal, mes amis Reinhold et Ilse, et l’homme qui m’a le plus inspiré dans l’art de la chaussure, un excellent professeur et ami, Mr Fritz Karner – un vrai « Maître de la chaussure » !

Il y a eu une vague d’excitation autour de la fabrication anglaise et des marques anglaises durant ces 5 dernières années. Où voyez-vous l’avenir de l’industrie de la chaussure pour homme dans les 5 prochaines années?
Je crois que les fabricants de chaussures haut de gamme comme nous ont bien montré ce qu’est vraiment la chaussure. Je crois que les gens sont en train de comprendre que le plus important n’est pas la tendance. La régularité et le confort sont de plus en plus valorisés, des éléments sur lesquels C&J a construit son nom. Bien que nous soyons un fabriquant traditionnel, nos modèles sont aussi très modernes. Dans les 5 prochaines années, je pense que les gens choisiront leurs chaussures pour leur style et leur confort, plus uniquement pour leur style, et chercherons des chaussures qui durent dans le temps, pas seulement quelques saisons. Il y aura donc une meilleure appréciation de la qualité de l’artisanat et de la simplicité des modèles classiques. Que des bonnes nouvelles pour les fabricants anglais je pense !

Les Articles. Plongez vous dans l’univers authentique de Crockett & Jones.